Conseils applicables au travail à l’extérieur avec un chariot élévateur.

RSS
Conseils applicables au travail à l’extérieur avec un chariot élévateur.

Certaines opérations de manutention se déroulent entièrement à l’intérieur, sous un toit. Dans de tels lieux de travail, les caristes utilisent des chariots élévateurs pour transporter des articles et des palettes depuis des quais de chargement couverts vers des zones de stockage, des lieux de vente au détail ou des sites de travail, et inversement. Mais si dans vos activités vous utilisez des chariots élévateurs à l’intérieur et à l’extérieur, vos caristes devront relever certains défis que ne présentent pas les lieux de travail intérieurs. Voici quelques lignes directrices à garder à l’esprit en préparant vos formations si vos employés sont appelés à utiliser, remiser ou entretenir des chariots élévateurs à l’extérieur.

Les dirigeants doivent tenir compte de la météo et de la température.

Si vos caristes sont exposés au froid, vous devez leur fournir des gants, des manteaux et d’autres équipements d’hiver. Vous pouvez si vous le souhaitez exiger de vos employés qu’ils fournissent leur propre équipement, mais leur exposition aux éléments sera de votre responsabilité. Envisagez d’investir dans des chariots dotés d’une cabine fermée et chauffée afin de préserver la sécurité de vos employés et d’éviter d’être tenu responsable en cas d’incident, par exemple des engelures ou un accident causé par un retard de réaction. La même règle s’applique à la chaleur extrême. Si vos caristes travaillent sans protection par temps très chaud, vous serez responsable de toute blessure ou maladie qui en découlera.

Surveillez les transitions.

Le seuil entre une zone intérieure et une zone extérieure est un point où le risque d’accidents et de blessures est notoirement élevé. Surveillez les changements soudains d’éclairage et de visibilité (de clair à obscur et inversement), les changements soudains de l’état du sol (de mouillé à sec et inversement) et les changements soudains d’intégrité de la surface (du béton ou du carrelage au gravier ou à la terre). Formez les employés à composer avec ces changements et assurez-vous qu’ils prennent cette formation à cœur.

Surveillez les pentes et les écarts.

Les seuils sont parfois des transitions de niveau, par exemple, vers une rampe ou un autre type de pente. Assurez-vous que vos caristes sont formés pour maîtriser le contrôle de la vitesse, le freinage et le transport de charges lourdes sur des surfaces inégales. Prévoyez également une formation à la sécurité et aux situations d’urgence afin que vos caristes sachent comment réagir en cas de dérapage ou de basculement imminent.

Changements d’environnement.

Entrer ou sortir d’un bâtiment ou d’une zone couverte peut également signifier un changement soudain dans l’environnement ou bien l’apparition d’obstacles. Par exemple, un cariste peut faire des allers-retours entre une zone accessible uniquement aux employés et une zone ouverte au public. Le passage d’une zone à une autre peut nécessiter un changement correspondant dans la conscience de la situation, la vitesse et l’utilisation des signaux.

Exigences d’entretien

Si vous avez une politique ou une règle de sécurité concernant le remisage intérieur ou extérieur de vos chariots élévateurs, batteries ou réservoirs de propane, assurez-vous de donner une formation officielle pour que vos employés comprennent vos attentes. Le remisage à l’extérieur peut exiger qu’on porte une attention particulière à la durée de vie des batteries, à la rouille et à l’oxydation ainsi qu’à l’exposition au sel. Le remisage à l’intérieur peut exiger qu’on porte une attention particulière à la prévention des incendies.

Previous Post Next Post

  • Liftow Ltd.
Comments 0
Leave a comment
Your Name:*
Email Address:*
Message: *

Please note: comments must be approved before they are published.

* Required Fields